Revenir au site

Vous avez dit MANAGEMENT ?

Le manager est-il voué à passer son temps à résoudre les problèmes de ses collaborateurs ?

· Méthodologie,Résolution Problème,Management

A l’école, les professeurs ne demandent'ils pas à leurs élèves de résoudre des problèmes ? Dans les entreprises, pourquoi les managers existent ? A quoi servent les cercles de qualité ? Pourquoi certaines journées au travail n’en finissent pas et nous voient exténués une fois rentré à la maison ? Qui n’a pas soupiré le soir en constatant qu’il n’avait pas eu le temps de faire tout ce qu’il avait prévu dans sa journée ? Qui n'a jamais pensé : "que feraient-ils si je n'étais pas là ?".

Pourquoi la vie n'est elle pas un long fleuve tranquille ? Pourquoi nos journées sont elles remplies avec tous ces aléas et ces ennuis qui s'invitent très (trop?) régulièrement et les transforment en succession "d'actions pompier" ?

Pensez que dans beaucoup d'entreprises, environ 20 à 40 % de notre temps est consommé à courir chercher des données, à attendre les bonnes personnes pour avoir les bonnes réponses, à répondre à toutes les questions qui nous sont posées à n’importe quel moment de la journée parce que celui qui a un problème ne veut pas attendre pour le résoudre.

Imaginez que pendant ce temps-là, certains de nos concurrents utilisent 80% de ce temps pour parfaire le développement de leur nouveau produit afin de le rendre plus fiable et moins coûteux à fabriquer. Parce que, « eux », ils ont le temps de peaufiner les détails, pour avoir des lignes de production plus fiables et plus productives et donc des marges brutes plus grandes. Ainsi ils pourront investir dans cette nouvelle machine que nous ne pouvons pas nous payer car les banquiers rechignent à nous prêter la somme, et qui pourtant nous aiderait bien à améliorer la qualité de notre production, avec moins de contrôle.

Tour de passe-passe ? Des outils sophistiqués à déployer ? Un nouveau système informatique qui fait tout ?

Non, rien de tout cela, mais une forte évolution dans les modes de management de l’entreprise, à commencer par le top management. Ne dit-on pas que l’exemple vient d’en haut ?

En effet, un changement d’attitude souvent s’impose, au jour le jour, du 1er janvier au 31 Décembre, et TOUS ENSEMBLE.

Mais comment faire ?

Commençons par regarder les choses autrement. Cherchons l’endroit où la valeur ajoutée de notre entreprise se créée chaque jour et essayons d’imaginer que ces personnes qui y travaillent puissent être considérées comme les personnes les plus importantes aux yeux de nos clients.

Vous ne le pensez pas ? ....... Pourtant, vous devriez.

Que se passe-t-il quand ces personnes travaillent mal ? Font des erreurs ? Ne savent pas garantir la qualité dans leur travail ? …. des Clients mécontents ! Et un Client mécontent est un Client qui ne revient pas !

Changer le paradigme « Les opérationnels produisent et les managers dirigent» n’est pas facile. Pourtant, de nombreuses entreprises s’y sont essayées, et, étrangement, ces entreprises sont leaders dans leur domaine.

Ce tour de force, chaque entreprise en est capable, car le secret réside essentiellement dans une grande dose de bon sens, d’implication à tous les niveaux et de processus simples rigoureusement respectés.

Connaissez vous le San Genshugi ? et bien c’est tout cela : du bon sens en travaillant sur le lieu où se créé la valeur et donc où se créent les problèmes qu'il faut absolument résoudre (Gemba), en utilisant des données précises liées à ces problèmes (Genjitsu) et en se focalisant sur les événements qui ont généré la situation et avec les bonnes personnes qui connaissent le mieux la situation (Gembutsu).

Ne pas procéder ainsi, c’est exactement comme demander à la police scientifique de ne pas aller sur le lieu du crime pour chercher les indices ou à l'enquêteur de ne pas questionner les témoins sur place ….

Les méthodes et les outils ne manquent pas : PDCA, DMAIC, 8D, A3, 6 Sigma. Il n'est pas de problème sans traitement, encore faut il avoir envie de changer quelque chose dans les habitudes et la culture de son secteur d'activité.

Imaginez que vous arriviez à éradiquer (tuer la cause racine) ne serait-ce qu'un seul problème par jour, vous seriez en mesure d’en éradiquer 220 par an !!!

En êtes-vous capable aujourd’hui ?

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly